Rechercher
  • La Zébrelle

😇 Nous sommes tous des êtres sensibles 

Dernière mise à jour : 29 mai

La sensibilité et l'amour, voilà tout ce dont un être humain a réellement besoin pour se sentir apaisé, reconnu et à sa place.



La Genèse

Au point de départ, nous sommes tous des êtres, nous avons tous des besoins primaires et secondaires. Nous avons tous une quête intérieure qui peut se manifester à n'importe quel âge et sous différentes formes. D'ailleurs, on pourrait qualifier cela d'une crise d'adolescence, du cap de la trentaine, d'une crise de la quarantaine et j'en passe. En tout cas, ce qui est sûr, c'est que nous sommes tous des êtres sensibles et nous avons tous besoin d'amour. Sans un minimum d'amour et sans un minimum de sensibilité nous ne pourrions être touchés, nous ne pourrions ressentir d'émotions ni de sentiments. La sensibilité est au coeur de notre développement personnel. C'est d'ailleurs le premier ressenti d'un enfant lorsque celui-ci est dans le ventre de sa maman. Un bébé est sensible aux faits et gestes de ses parents, à ce que sa maman mange, au bruit, à la tendresse de ses parents...


Et rationnellement, sans sensibilité l'être humain ne pourrait pas savoir quel type de vêtement il préfèrerait ou bien quelle serait sa couleur préférée. Ainsi, pourquoi avons-nous peur de notre sensibilité et de la sensibilité en général ? Et pourquoi certains êtres humains ressentent les choses plus fortes que d'autres ?




 

Pourquoi avons-nous peur de notre sensibilité et de la sensibilité en général ? Et pourquoi certains êtres humains ressentent les choses plus fortes que d'autres ?

 

L'être humain, cet être si sensible

La sensibilité selon moi s'exprime par une émotion qui se base sur le savoir et qui se transforme en action selon un ressenti donné. Tout le monde est sensible, tout le monde naît sensible. Nous en avons tous besoin, mais certains arrivent à cacher cette sensibilité et à enfiler un costume toute leur vie alors que d'autres ont besoin de l'exprimer à tout prix. Je pense que plus de 70% de la population repousse sa sensibilité et ne l'exprime guère alors que celle-ci joue un rôle essentiel dans nos vies. Lorsque l'on cache sa sensibilité, on l'exprime forcément autrement, par de la colère, du pouvoir, de la frustration ou toutes autres émotions ou actions... Si la sensibilité d'un être humain n'est pas exprimée naturellement celle-ci nous rattrape et cela, à tout âge. La sensibilité fait partie de nous, de notre vécu, de notre enfance, de nos traumatismes et de nos expériences. Que l'on ait vécu une enfance ou des expériences douloureuses ou non. La sensibilité est quelque chose de personnel que l'on doit pouvoir dans un premier temps s'exprimer à soi et l'accepter avant de pouvoir la livrer dans un second temps. Enfin, il est également judicieux de faire attention à qui on va la livrer.


Fact :

"Plus de 70% de la population repousse sa sensibilité et ne l'exprime guère alors que celle-ci joue un rôle essentiel dans nos vies"







Les trois types d'expression de la sensibilité

Je ne dirais pas qu'il y a des personnes plus sensibles que d'autres, je dirai que certaines personnes ressentent les choses d'une manière plus forte. Je dirai également que nous avons tous une façon différente d'exprimer notre sensibilité et que certains l'expriment en cachant leur côté émotionnel et d'autres l'expriment tel un besoin d'évacuation. Et cela est lié à un ressenti personnel et à nos expériences.


Pour moi, il y a trois types d’expression de la sensibilité :

  1. La sensibilité repoussée : réprimer sa sensibilité en attendant que celle-ci meurt à petit feu

  2. La sensibilité cachée : exprimer sa sensibilité en écrasant les autres et/ou en utilisant un masque et/ou une personnalité différente en société

  3. La sensibilité exacerbée : exprimer et ressentir sa sensibilité d'une manière très forte. Je fais ici référence aux personnes dites et appelées hypersensibles.


Non, vous n'êtes pas malade !

À terme, peu importe le type d'expression de la sensibilité utilisé et peu importe l'environnement, que ce soit au travail, au sein d'une relation amicale, familiale ou amoureuse. En repoussant sa sensibilité, on repousse finalement une partie entière de nous même qui pourrait nous entraîner dans des séries de dépressions ou différentes formes de burn-out qui passeront et qui nous rattraperons au fur et à mesure de notre vie. Vous vous direz que cela est très poussé, mais détrompez-vous la plupart des symptômes que nous ressentons sont liés à ce que l'on ressent intérieurement. Non, vous n'êtes pas malade ! Et vous n'avez pas de rhumatisme non plus. C'est une bonne nouvelle ! Il y a seulement quelque chose que vous retenez en vous. Quelque chose que vous devriez vous dire. Quelque chose que vous devriez vous avouer à vous même ou bien exprimer à quelqu'un. Quelque chose qui vous libérerait, mais que vous ne pouvez exprimer par peur de vous sentir vulnérable. Votre but, c'est de vous sentir détendu, ouvert avec vous-même et être prêt à vous comprendre en gagnant en maturité. Et ensuite, être prêt à écouter et comprendre les autres. Enfin, je dirais que nous avons tous au moins une fois à une étape de notre vie exprimé au moins deux de ces trois types d'expression de la sensibilité même si vous êtes dans le troisième cas, c'est-à-dire hypersensible.


Votre sensibilité est une force, embrassez-la !

Pour finir, je dirais qu'il faut accepter votre sensibilité et votre hypersensibilité ! Vous avez un grand coeur comme tout le monde et vous avez une force donc exprimez votre sensibilité. La sensibilité nous permet de savoir ce que nous voulons, ce que nous ne voulons pas, ce que nous pouvons accepter ou pas. C'est un pouvoir que d'exprimer ce que l'on ressent, de pleurer à la fin d'un film triste ou pas, de s'émerveiller devant une image, une fleur, un animal ou que sais-je. Souvenez-vous lorsque vous étiez enfant ou lorsque vous regardiez votre neveu, votre nièce, votre cousin, votre cousine, votre enfant, votre fils ou bien votre fille découvrir quelque chose de nouveau. Souvenez-vous comme il ou elle était émerveillée de connaître et de découvrir tout cela. Et bien, c'est la même chose pour vous, lorsque vous regardez ou découvrez quelque chose, c'est un émerveillement. Votre sensibilité grandit et vous avez une réaction tout à fait normale face à cela, vous exprimez vos sentiments. Et oui, nul besoin d'être enfant pour les découvrir et les exprimer. C'était pourtant si simple quand nous étions tous dans la cour de récré, mais nous avons grandi donc maintenant il faut se contenir et ne pas dire ce que l'on ressent. Hors, nous sommes toujours des enfants, notre coeur est toujours un coeur d'enfant. C'est cette fameuse dimension du temps qui a fait de nous des êtres étrangers et qui nous a éloigné de ce que nous sommes.


Note aux hypersensibles

Mes chers hypersensibles, je sais à quel point nous pouvons penser que les personnes qui pensent différemment ou qui ne ressentent pas aussi intensément les choses que nous peuvent nous paraître "insensible". Je dirais qu'il n'y a pas de personnes insensibles. Tout le monde est aussi sensible que vous et moi, nous avons juste une sensibilité différente. Cependant, comme dit précédemment certaines personnes ont une capacité à réprimer et à repousser cette sensibilité (chose que nous pouvons aussi faire). Et d'autres n'ont pas besoin de l'exprimer, mais nous devons l'évacuer, la comprendre et trouver une solution rapide si cette émotion a un impact négatif pour nous et notre entourage. Vivre avec son coeur est un don qui mérite d'être mis en valeur et qui nous rend spécial et authentique.



Tips : pour mieux comprendre et exprimer votre sensibilité, je vous conseille d'écrire ce que vous ressentez pendant un moment sur une ou deux semaines. Nul besoin de structurer, cela peut s'exprimer sous la forme de votre choix. Libre à vous d'entreprendre la meilleure façon. Je vous rappelle que la sensibilité peut être comprise et exprimée à tout moment de notre vie. Il ne faut pas en avoir honte. Beaucoup de personnes passent à coté d'occasions et s'en veulent au fond car ils ont exprimé leur sensibilité sous une autre forme à une personne qu'il leur est chère. Cela est normal, nous sommes tous humains et le but ici est d'être soi-même et de s'accepter.


Déployez vos ailes, elles n'attendent que vous.

Différents, ensemble !

La Zébrelle





38 vues

Posts récents

Voir tout